RDC: l'ancien ministre des Droits humains, André Lite, se défend de toute malversation

·1 min de lecture

Y a-t-il eu détournements de fonds alloués aux victimes des guerres de Kisangani, la capitale de la province de la Tshopo, théâtre, il y a vingt ans, d'affrontements des armées rwandaise ou ougandaise ? Selon les informations de RFI, Walle Lufungula, gouverneur de cette province, fait l’objet d’une plainte introduite à la Cour de cassation pour tentative de détournement d'un montant de 21 000 dollars environ. Le nom de l'ancien ministre des Droits humains, André Lite, avait également été cité dans ce dossier, mais ce dernier assure qu'il s'agit d'allégations sans fondement.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles