RDC: L'ambassadeur italien et deux autres personnes tués dans une attaque contre un convoi de l'ONU

·2 min de lecture

GOMA, RDC (Reuters) - L'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo et deux autres personnes ont été tués lundi lors d'une attaque contre un convoi des Nations Unies dans l'est du pays, a déclaré le ministère italien des Affaires étrangères et les autorités du parc national de Virunga.

Le convoi a été attaqué vers 10h15 (0815 GMT) lors d'une tentative d'enlèvement par des assaillants près de la ville de Kanyamahoro, à quelques kilomètres au nord de la capitale régionale Goma, a déclaré un porte-parole du parc à Reuters.

L'ambassadeur italien Luca Attanasio, 43 ans, un officier militaire voyageant avec lui Vittorio Iacovacci, 30 ans, et leur chauffeur, dont le nom n'a pas été communiqué, ont été tués, a déclaré le ministère italien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Il n'a pas été possible de déterminer clairement qui était derrière l'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

"C'est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort aujourd'hui à Goma de l'ambassadeur italien en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d'un policier des Carabinieri", indique le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"L'ambassadeur et le soldat voyageaient en voiture dans un convoi de la MONUSCO, la Mission de stabilisation de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo", a-t-il précisé.

D'après le site du ministère italien, Luca Attanasio était le chef de mission de l'Italie à Kinshasa depuis 2017 et a été nommé ambassadeur en 2019.

Des dizaines de groupes armés opèrent dans Virunga et ses alentours, le long des frontières de la République démocratique du Congo avec le Rwanda et l'Ouganda. Les gardes forestiers ont été attaqués à plusieurs reprises, dont six ont été tués dans une embuscade le mois dernier.

(Fiston Mahamba, Stanis Bujakera et Hereward Holland, version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)