RDC : l’ex-Premier ministre Matata Ponyo quitte le PPRD et le FCC

·1 min de lecture

Nouvelle défection dans les rangs des pro-Kabila. L’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo a annoncé ce matin son départ du PPRD et du FCC pour, a-t-il écrit, des raisons de convenance personnelle. Ce départ est commenté dans tous les sens dans les milieux politiques de la RDC.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

Aussitôt sa démission présentée, l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo a, sur Twitter, remercié l’ex-président Joseph Kabila de lui avoir permis d’œuvrer pendant près de 12 ans au sein du PPRD, l’ex-parti présidentiel, et d’occuper des fonctions de ministre des Finances et de Premier ministre.

Sa démission intervient au moment où le clan Kabila semble en perte de vitesse. Plusieurs personnes ont déjà déserté la famille FCC pour rejoindre l’Union sacrée de la nation, une initiative du président Félix Antoine Tshisekedi qui a mis fin à la coalition FCC-CACH.

Selon ses confidents, Augustin Matata Ponyo ne s’est jamais senti à l’aise parmi ses anciens compagnons dont « plusieurs ne le portaient pas dans leurs cœurs ».

Il faut dire aussi que Matata Ponyo s’éloigne de Joseph Kabila au moment où le nom de l’ancien Premier ministre est cité dans un scandale financier : le détournement des fonds publics destinés au groupe agro-industriel de Bukanga-Lonzo. Le dossier est déjà transmis à la justice, affirme-t-on à l’inspection générale des finances. Mais Augustin Matata Ponyo clame son innocence et parle de manipulation politicienne dont l’objectif, selon lui, est de le noyer. Entend-il se rapprocher du pouvoir actuel comme beaucoup l’ont déjà fait ? Pas de commentaire pour le moment du principal intéressé.