RDC: la justice rejette les exceptions soulevées par la défense de Vidiye Tshimanga

© Pascal Mulegwa/RFI

La justice congolaise a rejeté jeudi 24 novembre toutes les exceptions soulevées par les avocats de Vidiye Tshimanga, ancien conseiller stratégique du Président Félix Tshisekedi poursuivi entre autres pour corruption. À l’ouverture de son procès, le 14 novembre 2022, Vidiye Tshimanga et sa défense avaient notamment contesté la compétence du tribunal et avaient soutenu que ce procès n’avait pas lieu d’être.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Le tribunal de paix de Kinshasa - Gombe s’est d’abord déclaré compétent territorialement pour juger Vidiye Tshimanga poursuivi pour des faits commis à Kinshasa et à Londres. Les juges soutiennent les arguments du procureur sur le rejet de la plainte pour les infractions d’offenses envers le chef de l’État.

Le non-lieu sollicité par les avocats pour l’infraction de corruption a également été rejeté. Pour le tribunal, les preuves et les éléments matériels des infractions dont celle de trafic d’influence seront débattues lors du procès.

Concernant le rejet de ses demandes, l’ancien stratège du président Tshisekedi n’a pas encore levé l’option d’interjeter appel. La question est toujours sur la table, assure l’un de ses avocats. Il a encore quelques jours pour se décider, mais le tribunal veut déjà rentrer dans le fond de l'affaire dès le 5 décembre.


Lire la suite sur RFI