RDC: Jean-Marc Kabund, ancien patron de l'UDPS, crée un nouveau parti

« Alliance pour le Changement », c'est le nom d'un nouveau parti qui vient de voir le jour en RDC. Une formation créée notamment par Jean-Marc Kabund, ancien de l’UDPS.

Ce groupe se définit comme un parti de gauche et se déclare en rupture totale avec le pouvoir actuel. Ancien secrétaire général, puis président intérimaire de l’UDPS, avant d’être éjecté sans ménagement par ses camarades après l’accession de ce parti au pouvoir, Jean-Marc Kabund n’a pas été tendre à l’endroit du président Félix-Antoine Tshisekedi qu’il a qualifié de « danger au sommet de l’État ».

Jean-Marc Kabund expose les objectifs et la vision de sa nouvelle formation politique au micro de notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda Muzembe : « En tant que parti politique, notre objectif serait de conquérir le pouvoir. Je vous ai dit ici que notre vision, je l’ai même résumé, la reformation d’un dialogue congolais, la refondation de l’État, nous considérons l’État comme la superstructure sans laquelle aucune société moderne ne peut être bâtie, sinon vous allez vivre dans une jungle comme on est en train de le vivre. Nous avons parlé aussi de la mesure qui est le modèle économique et financier adapté au contexte congolais et enfin, nous parlons de la révolution du social des Congolais, parce que nous estimons dans l’Alliance pour le Changement que le vrai problème dans ce pays, c’est d’abord l’homme congolais et ensuite l’absence de l’État comme superstructure sur laquelle doit être bâtie toute vision, tout projet de société. Sans un État, rien ne peut être fait, donc l’État que je suis en train de viser ici, c'est le Léviathan. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles