RDC: le gouvernement rassure sur le bon déroulement des opérations électorales

En République démocratique du Congo (RDC), face aux craintes d’un report des élections de décembre 2023, le gouvernement rassure: les opérations de recensement et d’enrôlement seront mutualisées.

L’enrôlement des électeurs par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) se fera parallèlement au recensement général de la population fait par l’Office national d’identification de la population (ONIP), tout en donnant la priorité au travail de la Céni, en vue des préparatifs des élections. C’est le ministre congolais du Plan, Christian Mwando, qui l’a annoncé, samedi 3 septembre, au terme d’une réunion autour du chef du gouvernement.

« Nous avons eu la joie d’apprendre, qu’au niveau de la Céni, la cartographie est pratiquement terminée. La cartographie sera mise à disposition de l’ONIP et de l’INS [Institut national de la statistique, NDLR] pour que ceux-ci puissent l’intégrer... l’ONIP et la Céni vont continuer certaines opérations ensemble mais (conformément au) calendrier de la Céni. Ces opérations, ce sont des opérations d’enrôlement et d’identification...»

À lire aussi: RDC: les églises veulent écarter les options pouvant provoquer un report des élections de 2023


Lire la suite sur RFI