Publicité

RDC: la Fondation Kabila dénonce un nouvel acte de «vandalisme» de ses locaux par des militaires

À Kinshasa, la Fondation Mzee Laurent-Désiré Kabila condamne une nouvelle violation de ses locaux par « les services de sécurité ». Selon sa présidente Jaynet Kabila, fille de l’ancien dirigeant assassiné et sœur de l’ex-président Joseph Kabila, des hommes de la Demiap, les renseignements militaires, se sont introduits mercredi 13 mars dans les bureaux et ont saisi du matériel informatique.

Selon le communiqué de la Fondation Kabila, vers 10h30 heure locale, mercredi 13 mars, des hommes armés sont entrés dans leurs locaux situés sur le boulevard du 30 juin, au cœur de la commune de la Gombe. La fondation identifie ces hommes comme membres de la Demiap, les renseignements militaires, dirigés par le général Christian Ndaywel.

Toujours selon Jaynet Kabila, la présidente de la fondation, les bureaux auraient été « vandalisés » par les militaires qui ont aussi emporté des ordinateurs, des clés USB, des disques durs, des téléphones et surtout un véhicule. Pas n’importe quelle voiture puisqu’il s’agit de celle qui, en 2001, avait transporté la dépouille de l’ancien président Mzee Laurent-Désiré Kabila lors de ses obsèques.


Lire la suite sur RFI