RDC: des ex-miliciens quittent le camp de démobilisation de Mubambiro

Dans le Nord-Kivu, plusieurs centaines d'anciens combattants des groupes armés ont quitté le camp de Mubambiro, à une vingtaine de kilomètres de Goma, pour, disent-ils, rentrer dans leur village. Ils étaient cantonnés dans ce camp de démobilisation dans la perspective de leur réinsertion dans la société ou dans l'armée. Mais le 4e programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation, tarde à se concrétiser.

Dénonçant la faim et le manque de soins, ils sont près de 500 anciens miliciens de groupes armés à avoir quitté le camp de Mubambiro. Ils y attendaient depuis des mois, avec plus de mille autres hommes, le début du processus de réinsertion communautaire ou militaire promis après leur démobilisation.

Mais le 4e programme DDRCS (Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation) n'est toujours pas opérationnel, un an après son lancement par Tomy Tambwe, son coordonnateur.

En RDC, la fusion des structures qui chapeautaient les précédents programmes DDR a pris du temps. Et les bailleurs, refroidis par la nomination de cet ancien chef de guerre, ne sont pas d'accord avec les autorités congolaises ni entre eux sur les programmes de réinsertion communautaire, aux contours encore flous.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles