RDC: deux journalistes dont un Américain arrêtés par les services de renseignement

Deux journalistes, un Américain et un Congolais, ont été arrêtés mercredi 13 juillet à Lubumbashi par les services de renseignement. Après des rencontres avec les membres et proches d’une milice armée locale, ils ont été transférés à Kinshasa où ils sont toujours détenus dans les locaux de l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Sur son accréditation signée le 16 juin 2022 par le ministre congolais de la communication et des médias, le journaliste Nicolas Niarchos était autorisé de tourner des séries de reportages sur la conservation de la nature, l’économie et la culture.

Il a été arrêté mercredi en même temps que son fixeur, un journaliste congolais du nom de Joseph Kazadi Kamuanga. Selon les témoins, l’arrestation s’est déroulée dans un restaurant de la banlieue de Lubumbashi pendant que Nicolas Niarchos menait des interviews avec des hommes que certaines sources identifient aux miliciens Bakata Katanga. Selon la société civile locale, ces interviews entraient dans le cadre d’une série de reportages avec différents acteurs impliqués dans la gouvernance minière dans cette partie du pays.

Des interrogatoires toujours en cours

Âgé de 33 ans, l’Américain qui écrit pour The Nation et The New Yorker avait déjà réalisé d’autres reportages de terrain en RDC. De son côté, Joseph Kazadi Kamuanga travaille dans la presse écrite locale et est connu pour ses reportages sur le secteur minier.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles