RDC: une délégation de Kinshasa au Maï Ndombe pour endiguer les violences intercommunautaires

Une délégation gouvernementale a été dépêchée par les autorités dans la province du Maï Ndombe dans l'ouest, en proie à des affrontements intercommunautaires depuis des semaines.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda-Muzembe

Conduite par le vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur et de la sécurité, Daniel Aselo, cette délégation, arrivée jeudi 25 août dans la ville de Kwamouth, a pour mission d'instaurer un cadre de dialogue entre les tribus rivales.

La délégation gouvernementale est arrivée dans une ville meurtrie. Les villages des alentours ont été le théâtre d'affrontements sanglants, dont le nombre exact des victimes n'est pas encore connu, entre communautés Yaka et Teke.

La veille, un premier contingent de militaires arrivés sur place a fait échouer l'attaque d’un village. Accueilli à Kwamouth par la gouverneure de la province du Maï Ndombe, Rita Bola, le vice-Premier ministre, a présidé une première réunion du comité de sécurité.

Une autre réunion était prévue ce vendredi matin, avant une visite de terrain sur les lieux des affrontements, dans les villages de Masia et Mokele Kwa. Deux élus nationaux Teke et autant d’élus nationaux Yaka ont accompagné la délégation venue de Kinshasa afin d'apaiser les tensions. Avant de quitter la région, la délégation se rendra aussi à l’hôpital secondaire du territoire voisin de Lediba où sont soignés les blessés.


Lire la suite sur RFI