RDC: la dédollarisation en marche

En RDC, la Banque Centrale du Congo (BCC) a ordonné aux établissements de crédit et aux sociétés financières de configurer leurs Terminaux de Paiement Électroniques (TPE) pour n'accepter désormais que le franc congolais. Contrairement aux distributeurs automatiques de billets, les TPE sont des dispositifs utilisés par les commerces pour les paiements électroniques. Selon la BCC, cette mesure vise à renforcer l'utilisation de la monnaie nationale, et à encourager la population à la privilégier pour les transactions courantes de biens et services. Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'une série de réformes majeures lancées notamment par Nicolas Kazadi, ancien ministre des Finances, visant à lutter contre la dollarisation de l'économie et à promouvoir l'inclusion financière.

avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

L'objectif de cette mesure est d'augmenter la demande de franc congolais et de réduire la dépendance au dollar américain, qui contribue à l'affaiblissement de la monnaie nationale.

La BCC déplore que seulement 13 % des Terminaux de Paiement Électroniques (TPE) en service sur l'ensemble du territoire national soient configurés pour accepter la monnaie nationale. En clair, cette situation favorise l'utilisation des devises étrangères dans une économie encore très dollarisée.

La décision de promouvoir l'usage des TPE en franc congolais complète d'autres mesures précédemment instaurées, telles que l'obligation de fixer et d'afficher les prix en monnaie nationale et le paiement de tous les impôts, taxes, redevances et droits dus à l'État uniquement en franc congolais.


Lire la suite sur RFI