RDC: le Conseil norvégien pour les réfugiés alerte sur la situation humanitaire en Ituri

En République Démocratique du Congo (RDC), le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) lance un cri d’alarme pour la province de l’Ituri. Située dans l’est du pays, elle est aussi en proie aux violences des groupes armés, notamment des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) et de la milice armée, la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco).

En Ituri, plus de 1,6 million de personnes sont actuellement déplacées. « La communauté internationale doit cesser de négliger les communautés de l'Ituri et prendre des mesures urgentes pour les aider à jeter les bases d'un avenir pacifique », exhorte le NRC. Joint par RFI, Eric Batonon, directeur pays de l’ONG basé à Goma, s’inquiète de la difficulté du financement de l’aide humanitaire en RDC, difficulté, pour lui, exacerbée concernant l’Ituri, crise oubliée.

« Exacerbée »

« Évidemment, elle est plus exacerbée au niveau de l’Ituri, dit-il. Par ailleurs, comme on le sait très bien, le problème du financement de l'urgence humanitaire est quand même un grand problème et comme on le sait aussi, il y a des crises partout ailleurs dans le monde qui font que, souvent, la crise de la RDC est quelque peu oubliée. Il est vrai aussi qu’il y a eu aussi une attention qui a été portée, de manière accrue, sur le Nord-Kivu et, cette crise du groupe armé M23 a malheureusement délaissé, un petit peu, la situation au niveau d’Ituri. »

« Cohésion »

À lire aussiRDC: plainte contre l’État après le massacre de Djugu, en Ituri


Lire la suite sur RFI