RDC: les combats se poursuivent entre l'armée congolaise et le M23 dans le Nord-Kivu

© RFI/Paulina Zidi

Les tirs d'artillerie ont repris, ce vendredi 11 novembre 2022, au Nord-Kivu. De violents combats ont opposé l'armée congolaise aux rebelles du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo sur deux fronts dans le Rutshuru.

Les combats ont été signalés sur deux front ce vendredi. Au Sud, l'armée congolaise a fait face au M23 dans la zone de Rugari à une trentaine de kilomètres de la ville de Goma qui a d’ailleurs été privée d’électricité dans l'après-midi en raison de ces affrontements. En effet, une ligne reliant la ville à la centrale hydroélectrique de Matebe a été endommagée par des tirs, selon l’exploitant, Virunga Energies.

Sur le front nord du Rutshuru, il y aussi eu de violents combats entre Mabenga et Kahunga. Selon des responsables locaux, l’armée aurait repris le pont de Mabenga, sur la route nationale 2 qui relie Rutshuru, Kiwanja à Kanya Bayonga. Un responsable de la société civile évoque des combats intenses.

► À lire aussi : RDC: à Kanyaruchinya, les déplacés qui ont fui l’avancée du M23 doivent affronter les intempéries et maladies

► À écouter : Grand Reportage : Guerre au Nord-Kivu: quel avenir pour les casques bleus de la Monusco?


Lire la suite sur RFI