RDC: un budget 2021 en baisse mais placé sous le signe de la lutte contre la corruption

·1 min de lecture

En République démocratique du Congo (RDC), l’Assemblée nationale a déclaré « recevable » ce 13 novembre le projet de loi de finances de l’exercice 2021 après un débat houleux en présence du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, qui l’a présenté. Le budget en projet de 6,9 milliards de dollars est en régression de 23% par rapport à celui de l’an dernier. Mais le camp de l’ex-président Joseph Kabila auquel appartient le Premier ministre affiche son opposition à tout glissement électoral. Le chef du gouvernement a intégré dans le projet quelque 45 millions de dollars de crédit prévisionnel pour les élections de 2023. Pour mobiliser les fonds, le gouvernement compte notamment sur la lutte contre la corruption.

► À lire aussi : La RDC prépare un budget 2021 moins ambitieux après le budget record de 2020