RDC: bras de fer entre la CAF et la RTNC sur les droits de retransmission

·1 min de lecture

La Confédération africaine de football (CAF) réclame ses créances à la Radiotélévision nationale congolaise. Plusieurs centaines de milliers de dollars qui représentent les arriérés de droits de retransmission des matches au niveau continental. Un émissaire de la CAF a séjourné à Kinshasa pour rencontrer des officiels congolais.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda

Le directeur général de l'Union africaine de radiodiffusion et de télévision) a quitté Kinshasa après une visite de travail de cinq jours. Pendant son séjour, Grégoire Ndjaka a tenu à éclairer les officiels congolais sur le litige qui oppose la CAF et la RTNC, précisément la créance liée à la retransmission des compétitions sportives au niveau continental.

« Au Congo, il y a un certain nombre de malentendus. Ils sont venus apporter de la lumière, d’abord à la RTNC et ensuite aux autorités. Mais je ne suis pas venu prendre l’argent dans ma poche : je suis venu éclairer les autorités pour qu’elles comprennent mieux ce dossier. Et c’est ce que j’ai fait. Je l’ai fait en tant que mandateur de la CAF », explique Grégoire Ndjaka.

La CAF est pressée de recouvrer sa créance. Faute pour la RTNC de pouvoir se mettre en règle, cette télévision publique sera privée de la retransmission des prochains matches, à commencer par la rencontre RDC-Angola qui se joue ce weekend.

Le porte-parole du gouvernement, joint au téléphone, rassure. Le Conseil des ministres a déjà débattu à ce sujet : « j'ai espoir que la question sera réglée rapidement », a affirmé Jolino Makelele.