La RDC autorise l'armée ougandaise à traquer les rebelles ADF sur son territoire

Le président Félix Tshisekedi a autorisé l'armée ougandaise à traverser la frontière pour combattre les rebelles du groupe Forces démocratiques alliées (ADF), responsables de massacres dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris dimanche auprès de la présidence congolaise, comme l'explique Clément Bonnerot, correspondant France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles