RDC: au moins 35 personnes tuées dans l'attaque d'une mine d'or en Ituri

Le week-end sanglant a été sanglant à Djugu, territoire de la province de l’Ituri. Des rebelles du groupe armé Coopérative pour le développement du Congo (Codeco) ont pris d’assaut un campement de creuseurs d’une mine d'or artisanale, selon les autorités.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

L’attaque a duré plusieurs heures à Blankete, un village du territoire de Djugu, à plus de 100 kilomètres de la ville de Bunia. Les victimes sont en majorité des creuseurs ou membres de leur famille, selon la société civile. Les autorités ont toutefois identifié un nourrisson de quatre mois parmi les victimes.

Des dizaines d’habitants ont été kidnappés et amenés en brousse. L’attaque a été menée à l’aube. Le village riche en or est isolé et non sécurisé.

Selon le bourgmestre de la commune rurale de Mungwalu, 29 corps ont été ramenés à la cité de Pluto alors que six autres, trouvés calcinés dans des maisons incendiées, ont été enterrés sur place.

Jusque tard dans la soirée, des jeunes du village recherchaient encore des corps. Les recherches vont se poursuivre ce lundi, dans le carré minier selon la société civile. Des corps auraient été jetés dans des trous d’orpaillage.

Ce n’est pas la première fois que la Codeco investit cette localité bâtie autour d’un carré minier loin des positions militaires. Fin janvier, une trentaine de creuseurs artisanaux en plein travail avaient été enlevés par des miliciens.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles