RDC: au moins 15 civils massacrés à Bulongo, non loin de Beni, et deux manifestants tués

·1 min de lecture

En République démocratique du Congo (RDC), le territoire de Beni a une nouvelle fois été la cible d’une attaque d’un groupe armé. Dans la nuit de dimanche à lundi, 15 mars, au moins 15 civils ont été massacrés à Bulongo, une commune voisine, située dans l’est du pays. Les combattants ADF sont soupçonnés d’être derrière cette tuerie. Lors d’une manifestation qui s’en est suivie, deux manifestants ont été tués par les forces de sécurité.

Au lendemain de la tuerie, des jeunes de la commune de Bulongo, située à environ 30 kilomètres à l'est de Beni, sont descendus dans la rue pour manifester leur colère. Une marche marquée par la mort de deux manifestants, tués par les forces de sécurité, ce lundi.

Joint par RFI, Kizito Bin Hangi, président de la société civile de Béni, nous donne son témoignage.

► À lire aussi: RDC: qui sont et que veulent les ADF?