RDC: Des assaillants tuent 22 villageois dans l'est du pays

·1 min de lecture

BENI (Reuters) - Des combattants islamistes présumés, armés de couteaux et de machettes, ont tué au moins 22 civils lors d'attaques menées contre des villages situés près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris mercredi auprès d'un représentant local.

Ces attaques, survenues dans la nuit, se sont produites moins d'un mois après que le gouvernement a imposé la loi martiale dans deux provinces frontalières de l'Ouganda dans l'espoir d'enrayer les violences meurtrières.

Jean-Paul Katembo, à la tête de la commune de Bulongo, a indiqué que le bilan s'élevait pour le moment à 22 morts, dont des femmes et des enfants, et que plusieurs villageois étaient portés disparus.

Il a imputé ces attaques aux Forces démocratiques alliées (ADF), une milice ougandaise qui sévit depuis les années 1990 dans l'est de la RDC.

(Erikas Mwisi Kambale; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles