RDC: arrivée des premiers soldats kényans à Goma

AFP - ALEXIS HUGUET

Ils étaient attendus, depuis plusieurs mois. Les premiers éléments de l’armée kenyane ont débarqué, le matin de ce samedi 12 novembre, en République démocratique du Congo, à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu où l’armée congolaise affronte, de nouveau, les rebelles du M23, rébellion soutenue par l’armée rwandaise, selon la RDC.

Avec notre envoyée spéciale à Bukavu, Coralie Pierret

Ce vendredi 11 novembre, de violents combats ont opposé l’armée congolaise et les rebelles du M23 sur au moins deux fronts, dans le territoire du Rutshuru. Les soldats kényans arrivent donc en RDC alors que la tension est forte entre les deux camps. Ils étaient environ une centaine à l’aéroport ce samedi matin.

Deux avions

Deux avions ont ainsi atterri vers 11h00, heure locale. Drapeau du Kenya en premier plan, les hommes ont défilé sur le tarmac de l’aéroport de Goma tout équipés de gilets pare-balles, casques et armes portées en bandoulière.

Ces soldats de l’armée kényane étaient attendus, depuis le 2 novembre, jour où le président kényan William Ruto avait confirmé l’envoi de troupes en RDC dans le cadre de la force est-africaine, une force voulue par les chefs d’État de l’East African Community pour, disaient-ils en juin 2022, stabiliser l’est de la RDC.

Des questions

Une poignée de militaires kényans a précédé ces troupes et sont arrivés à Goma depuis la fin de semaine dernière, précisent plusieurs sources. A la fin du déploiement, ils devraient être 903, selon le budget qu’a approuvé le Parlement à Nairobi, cette semaine.


Lire la suite sur RFI