RDC: 35 000 enfants de Kalemie privés d'école à cause des inondations

À quelques semaines de la fin de l'année scolaire en RDC, 35 000 enfants de la ville de Kalemie, dans l'est du pays, ne vont pas à l'école à cause des inondations. Les classes se sont écroulées et d'autres sont inondées. Lundi matin, deux autres écoles ont renvoyé les élèves chez eux, car les salles de classe ont été envahies par les eaux du lac Tanganyika.

Avec notre envoyée spéciale à Kalemie, Denise Maheho

Huit heures du matin, l'institut Neema de Kalemie est attaqué par des vagues du lac Tanganyika, en RDC. Les salles de classe sont inaccessibles.

Bottes en plastique aux pieds, le directeur de l'école, Remy Nkulu, est très préoccupé.

Nous sommes en train de sortir les tables pour déménager. Il n'y a pas moyen. Nous évacuons les pupitres que vous voyez ici et tous les biens des élèves. Nous attendons maintenant un camion pour transporter tout ce matériel vers un autre site.

Ibrahim Kahiko doit passer son bac au mois de juin. Il ne cache pas sa colère : « Je me demande, dit-il, si notre gouvernement voit cette situation ou pas. Nous sommes des finalistes et là, nous n'avons pas encore fini le programme scolaire. »

Un peu plus loin, des dizaines d'autres élèves de l'école Athénée du lac sont dehors. Les quelques salles de classe encore debout sont envahies par l'eau. D'autres sont déjà englouties.

Cette autorité de l'enseignement a donné l'ordre aux directeurs des écoles sinistrées de trouver des structures d'accueil pour ces élèves, afin qu'ils achèvent le programme scolaire.


Lire la suite sur RFI