RDC: les écoles face à de nombreux défis en cette nouvelle année

Les élèves ont repris le chemin de l’école lundi en RDC. Cette rentrée scolaire a été placée sous le signe de la consolidation de la gratuité de l’enseignement primaire, un programme phare de Félix Tshisekedi et l'une des priorités du gouvernement. Selon le Premier ministre, cette politique a permis plus de 4 millions d'élèves d'intégrer ou réintégrer le circuit scolaire. Cette année encore, les défis restent importants. Comment prendre en charge ces nouveaux élèves quand les infrastructures ne suivent pas ?

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Premier jour de classe à l’école primaire Sainte Anne, dans la commune de la Gombe. Rebecca est rassurée : les noms de ses quatre enfants sont repris sur la liste définitive des élèves inscrits. Cependant, comme beaucoup de parents, Rebecca s’est également interrogée sur la capacité d’accueil des salles de classe. « On s’inquiétait. Maintenant, le directeur nous a rassurés. Il a dit qu’il va tenir compte du nombre d’élèves dans la salle. »

Jackson Luyilisa Nyanga est directeur de l’école primaire Sainte Anne. Il a connu des discussions tendues avec les parents dont les enfants ne peuvent pas être inscrits faute de places. « Nous avons une pression terrible des parents. Ils pensent que tous doivent bénéficier de la gratuité de l’enseignement. L’école ne peut malheureusement pas recevoir tous ces élèves. C’est cela notre difficulté. »

Selon les autorités, cette année, près de 31 millions d'élèves sont attendus dans les salles de classe. Le gouvernement a lancé un projet dit de développement de 145 territoires que compte le pays. Ce programme intègre également le volet construction de nouvelles écoles.


Lire la suite sur RFI