RDC: échec de la motion de défiance contre le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa

·1 min de lecture

Il règne un certain désordre à l’Assemblée provinciale de Kinshasa. En jeu, le sort du pasteur Godé Mpoyi du FCC. Le président de cette chambre était visé par une motion de défianc, et contre toute attente, après vote, la motion a été rejetée.

avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda Muzembe

Mauvaise gestion et inefficacité de l’Assemblée provinciale face au gouvernement provincial… Signée par 17 députés provinciaux, la motion avait pour but la déchéance du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Mais le pasteur Godé Mpoyi Kadima a réussi à retourner la situation. Trente-trois députés sur trente-six votants ont rejeté la motion, consacrant ainsi son maintien.

« Je pense que les accusations portées contre le président n’étaient pas solides… », a déclaré le rapporteur de cette chambre, Junior Nemba Lemba. La plénière de ce lundi s’est tenue dans un climat de tension. Dans le désordre qui s’est installé dans la salle, les pétitionnaires ont contesté au président incriminé le droit de diriger la plénière destinée à l’examen d’une motion qui le visait. Le micro a même été arraché à Godé Mpoyi un moment pour être confié au bureau d’âge qui était mis en place par les pétitionnaires…

Cette tentative ayant échoué, les députés ayant rédigé la pétition ont vidé les lieux, considérant que le jeu était entaché d’irrégularités. Dans la foulée, certaines voix se sont élevées et elles ont dénoncé la corruption de certains députés.