RDC: à Goma, sur le port, la vie suit son cours malgré quelques difficultés d'approvisionnement

© Coralie Pierret

Dans l’est de la RDC, les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 se sont poursuivis dans la journée de mercredi. Depuis plusieurs jours, les combats se concentrent dans le groupement de Kibumba. Mercredi, les rebelles revendiquaient le contrôle de cette zone dans un communiqué mais ce jeudi une source militaire affirmait que certaines localités de Kibumba étaient encore aux mains de l’armée congolaise. Au moins un avion d’attaque congolais et des hélicoptères de la Monusco ont survolé Goma, située à une vingtaine de kilomètres des affrontements. Malgré tout dans la capitale provinciale, les habitants sont restés calmes et les activités se sont poursuivies normalement.

Avec notre envoyée spéciale à Goma, Coralie Pierret

Il était un peu moins de 18 heures au port Emmanuel, quand le bateau se remplissait progressivement en direction Bukavu, le chef-lieu de la province voisine, située à une centaine de km à vol d’oiseau. Un joueur de foot est parmi les passagers. « On a gagné 4 à 0... Nous sommes contents » : il raconte son match qui n'a donc pas été annulé.

Plusieurs agents assurent que l’affluence n’a rien d’anormal et le survol d’au moins un avion d’attaque congolais, ce jeudi, n’a pas inquiété ce ressortissant de Goma. « On est habitués ! Je ne vois rien de spécial, vraiment ! », nous assure-t-il.

À lire aussi: en RDC, l’armée congolaise bombarde des positions du M23 dans le territoire de Nyiragongo

Les affrontements s’approchent de Goma sans changements majeurs


Lire la suite sur RFI