RD Congo : Le président Tshisekedi assiste au centenaire de l’Église kimbanguiste

·1 min de lecture

En RDC, le Centenaire de l’Eglise kimbanguiste, un culte chrétien congolais a été suivi par des centaines de milliers de fidèles. Mardi 6 avril, des manifestations ont été organisées dans la cité de Nkamba, surnommée Nouvelle Jérusalem, dans la province du Kongo central. Félix-Antoine Tshisekedi, le président de la République, a appelé les descendants de Simon Kimbangu à l’unité avant d’émettre le vœu de voir décréter le 6 avril de chaque année journée chômée et fériée dans le pays.

avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamada Muzembe

Né le 12 septembre 1887, Simon Kimbangu reçut de Dieu, un certain 6 avril 1921, la mission de libérer les noirs du joug colonial, a déclaré le président de la République dans son discours. Pour Félix-Antoine Tshisekedi, c’est un partisan de la non-violence qui a été condamné à mort le 14 octobre 1951 par un tribunal d’exception belge.

Une peine qui, a rappelé le chef de l’État, avait été commuée en perpétuité. Le président Tshisekedi a mis en exergue la fidélité du prophète Kimbangu à ses convictions. Il n’a pas flanché d’un iota pendant ses trente ans d’emprisonnement.

La persévérance et l’esprit d’abnégation de Simon Kimbangu méritent d’être conservés à bon escient. Ils méritent aussi d’être enseignés aux générations futures, a insisté le chef de l’Etat. Autre souhait du président de la République, la proposition sera faite au parlement pour que la date du 6 avril soit inscrite comme férié en mémoire « de l’homme mythique que fut le prophète Simon Kimbangu ».

À lire aussi : RDC: Félix Tshisekedi en visite à Nkamba, lieu saint de l’Eglise kimbanguiste

À écouter aussi :

Naissance d’un prophète: Simon Kimbangu

Kinshasa - Commémoration du prophète Simon Kimbangu (1/1)

République démocratique du Congo : l’Eglise Kimbanguiste du prophète Simon Kimbangu (2/2)