RD Congo : l'insécurité explose au Nord-Kivu, l'état de siège contesté

·1 min de lecture

Il y a six mois, le président Félix Tshisekedi déclarait l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo, pour tenter de mettre fin aux violences qui secouent la région depuis plus de 25 ans. Aujourd'hui, si le gouvernement se félicite de la reddition de certains groupes armés, les massacres se poursuivent et les forces de sécurité sont de plus en plus critiquées. Reportage dans la ville de Béni, où l'insécurité explose et la justice tourne au ralenti.

Reportage de nos correspondants Clément Bonnerot et Juliette Dubois.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles