RCA: Touadéra nomme les membres du comité chargé de rédiger la nouvelle Constitution

Créé par décret du président Faustin-Archange Touadéra le 29 août dernier, le comité de rédaction de la nouvelle Constitution centrafricaine connait désormais sa composition. Le chef de l’État a nommé ce lundi 55 personnalités, chargées de plancher sur une nouvelle Loi fondamentale dans les trois prochains mois.

Avec notre envoyé spécial à Bangui, François Mazet

Dans ce comité figurent six ministres, membres du premier cercle du chef de l’État, comme celui de la Justice, Arnaud Djoubaye Abazene, ou celui en charge des Relations avec les institutions, Maxime Balalou.

Des députés, dont Brice Kevin Kakpayen, promoteur d’une réforme de la Constitution déposée à l’Assemblée nationale en mai dernier, mais aussi des représentants de groupes de la société civile, des syndicats, des chefferies, ou encore des confessions religieuses.

Certaines des personnes nommées s’étaient opposées à une révision constitutionnelle lors du dialogue républicain du mois de mars. Aujourd’hui, elles sont appelées à en écrire une nouvelle.

À lire aussi : Centrafrique : le MCU s’engage pour le projet de nouvelle Constitution

Choisi parmi les délégués, le député Arthur Simplice Zingas n’y voit pas de contradiction : le co-fondateur de la plateforme Union des forces démocratiques de l’opposition (UFDO) dit « ne pas vouloir présumer » du contenu des discussions, et qu’il « viendra avec ses propositions ». « L’opposition est plurielle, ce qui compte, c'est l’intérêt supérieur de la nation » se défend-il.


Lire la suite sur RFI