RCA: le président Touadéra accuse l'Occident d’entretenir l’instabilité politique dans son pays

AFP - LUDOVIC MARIN

Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin-Archange Touadéra, a accusé ce 5 mars 2023 à Doha les pays occidentaux d’entretenir une instabilité politique en RCA, trois jours après avoir rencontré le président français Emmanuel Macron, en marge d’un sommet à Libreville.

Faustin-Archange Touadéra s'en est pris aux pays occidentaux ce 5 mars 2023 à Doha, au Qatar. Le président de la République centrafricaine (RCA) s'exprimait à l'occasion de la 5e Conférence des Nations unies sur les pays les moins avancés, qui regroupait une cinquantaine de pays, en présence du Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

« Pillage systématique »

« La Centrafrique est soumise depuis son indépendance à un pillage systématique facilité par l'instabilité politique entretenue par certains pays occidentaux ou leurs compagnies qui financent des groupes armés terroristes dont les principaux leaders sont des mercenaires étrangers », a accusé le chef d'État de la RCA à cette occasion.

Un Faustin-Archange Touadéra qui a déploré que son pays soit « victime de visées géostratégiques liées à ses ressources naturelles ». Il dénonce les « ingérences étrangères » qui maintiennent selon lui les pays les moins avancés dans « la dépendance, l'insécurité et l'instabilité ».

Faustin-Archange Touadéra réclame la reprise de l'aide budgétaire internationale

Il a demandé par ailleurs la reprise de l'aide budgétaire internationale à son gouvernement, suspendue en raison de l'opacité des dépenses de sécurité et des liens avec les paramilitaires du groupe russe Wagner.


Lire la suite sur RFI