Les rayons livres et culture des grandes surfaces ferment temporairement

·1 min de lecture

Le gouvernement a annoncé vendredi que les rayons livres et culture des grandes surfaces alimentaires et spécialisées seraient "momentanément fermés dès ce soir", par "souci d'équité entre grandes surfaces et les librairies indépendantes", qui ne sont pas autorisées à ouvrir. Cette annonce conjointe entre le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot intervient alors que de nombreux acteurs culturels et politiques regrettaient que les librairies doivent rester fermées aux termes des règles présidant au nouveau confinement.

A lire aussi : Polémique sur les librairies : la Fnac ferme "l'ensemble des rayons culture" pour 15 jours

Le journaliste et présentateur de l'émission littéraire de France 5 "La grande librairie" François Busnel s'est notamment fait vendredi le porte-voix du monde culturel en lançant une pétition en ligne pour réclamer la réouverture des librairies. Avec leur fermeture, la France se prive de son "meilleur bataillon pour nous permettre d'affronter l'obscurantisme".

Les librairies ne font pas partie de la liste des commerces dits "essentiels" autorisés par le gouvernement à rester ouverts durant le confinement. Elles peuvent toutefois effectuer des livraisons ou proposer le retrait de commandes, à la porte du magasin ("click and collect"). Un peu plus tôt vendredi, le groupe Fnac-Darty - dont les magasins vont rester ouverts pendant le confinement - avait également annoncé qu'il fermerait ses rayons culture pour les 15 prochains jours, "dans un souci de responsabilité".

Une décision mise en oeuvre dès vendredi soir

Dans leur communiqué, les deux ministres indiquent avoir réuni dans la journée "au cours d'une conférence téléphonique les(...)


Lire la suite sur Paris Match