Rayane Bensetti et Hugo Clément : Gros clash à cause d'un ours, les attaques fusent

·1 min de lecture

Ils ne se sont pas lâchés du week-end ! En effet, depuis ce dimanche 17 avril, les internautes peuvent assister à une passe d'armes entre le comédien Rayane Bensetti et le journaliste Hugo Clément. En cause ? Un ours...

Tout est parti d'une vidéo où on découvre l'acteur de Tamara nourrir un ours en plaçant directement un chamallow dans sa bouche. La scène a lieu dans une cage dans laquelle l'animal est enchaîné. Un ensemble de détails qui a alerté le journaliste défenseur de l'environnement, Hugo Clément. "Cher Rayane Bensetti, cet ours que vous nourrissez avec un chamallow passe sa vie enfermé dans des petits espaces et est contraint d'effectuer des numéros contre-nature pour amuser le public. Ne participez pas à ça s'il vous plaît et ne laissez pas penser à vos abonnés que c'est normal" avait interpellé l'ancien chroniqueur de Quotidien.

Une première offensive qui a visiblement vexé le gagnant de Danse avec les stars 2014 puisqu'il n'a pas tardé à réagir face caméra et a publié une série de stories revenant sur cet incident. "On est en train de faire un film, c'est du cinéma [...] il y a des figurants et ça reste dangereux, d'où la cage" a d'abord expliqué le comédien pour calmer le jeu. Il a ensuite affirmé que l'animal ne vivait pas dans cette cage le reste de l'année et qu'en dehors du film, il avait un grand enclos. Le natif de Lyon a par ailleurs partagé une vidéo où on découvre l'ours sur un rocher au milieu d'un...

Lire la suite

À lire aussi

Prince Harry attaque (encore) un groupe de presse pour diffamation, une histoire de gros sous...
Charlize Theron : Gros clash avec Tom Hardy, elle révèle les dessous de 'Mad Max : Fury Road'
Lou Pernaut isolée à cause de la Covid : sa mère Nathalie Marquay exprime son gros regret

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles