Rave party en Bretagne : un organisateur mis en examen

Source AFP
·1 min de lecture
L'un des organisateurs de la rave party qui a eu lieu près de Rennes lors du Nouvel An a été mis en examen lundi.
L'un des organisateurs de la rave party qui a eu lieu près de Rennes lors du Nouvel An a été mis en examen lundi.

Trois jours après la fête sauvage du Nouvel An qui a réuni 2 400 fêtards au sud de Rennes, un premier organisateur a été mis en examen et écroué, lundi 4 janvier 2021, dans le cadre d'une enquête visant à ce que tous les responsables de ce rassemblement illégal « ?répondent de leurs actes? » devant la justice. Le procureur de Rennes, Philippe Astruc, a d'abord fustigé l'organisation de cette fête géante, en pleine crise sanitaire, qui a pu « ?choquer nos concitoyens? ». « ?Il s'agit assurément d'un comportement irresponsable, profondément asocial et qui est pénalement punissable et sera sanctionné? » alors que « ?la plupart de nos concitoyens faisaient l'effort d'un réveillon en petit comité? », a-t-il assuré lors d'une conférence de presse au tribunal judiciaire de Rennes.

Le procureur a ensuite annoncé la première mise en examen d'un organisateur, un jeune homme né en 1999, SDF, vivant dans un camion et arrêté samedi à Iffendic, à l'ouest de Rennes. Il a été mis en examen notamment pour organisation illicite de cette manifestation et mise en danger de la vie d'autrui. Conformément aux réquisitions du parquet qui a argué d'« ?un risque de concertation avec les autres organisateurs et des garanties de représentation pas à la hauteur des enjeux? », le jeune homme a été placé en détention provisoire.

Lire aussi Rave party en Bretagne : « On le refera », lance l'un des organisateurs

Je suis très choqué de son placement en détention provisoire.

« ?Mon client ne re [...] Lire la suite