Rave party en Bretagne : cinq nouvelles personnes en garde à vue

·1 min de lecture

Cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mercredi dans le cadre de l'enquête sur la rave party illégale du Nouvel An en Bretagne, a-t-on appris auprès du parquet de Rennes. "Dans le cadre de l'information judiciaire suivie par les deux juges d'instruction, cinq personnes ont été interpellées ce matin par la brigade de recherches de Redon et placées en garde à vue", a indiqué à l'AFP Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes.

Quatre personnes déjà mises en examen

Quatre personnes ont déjà été mises en examen dont un jeune homme de 22 ans qui a été placé en détention après la rave party qui avait réuni 2.400 personnes pour le réveillon, à Lieuron, commune située à une quarantaine de kilomètres au sud de Rennes, en pleine crise sanitaire. Les images de cette fête sauvage organisée avec d'importants moyens dans un hangar avaient fait le tour de la planète.

>> LIRE AUSSI - Rave party près de Rennes : pourquoi les forces de l'ordre ne l'ont pas empêchée ?

Lors d'une conférence de presse le 5 janvier, Philippe Astruc avait fustigé l'organisation de cette fête géante qui a pu "choquer nos concitoyens". "Il s’agit assurément d'un comportement irresponsable, profondément asocial et qui est pénalement punissable et sera sanctionné", alors que "la plupart de nos concitoyens faisaient l'effort d'un réveillon en petit comité".

Pour répondre aux critiques sur une possible "passivité" des pouvoirs publics et des forces de l'ordre, le procureur avait rapp...


Lire la suite sur Europe1