La RATP ouvre une enquête après l’agression d’un homme par l’un de ses agents

Un agent a été filmé en train de frapper un homme dans le métro lors d’une interpellation. La RATP reconnaît « le caractère inapproprié » des faits.

FAITS DIVERS - La RATP réagit. La régie de transports parisiens a annoncé ce mercredi 20 septembre l’ouverture d’une enquête interne après la diffusion d’images montrant un agent de sécurité de la régie en train de frapper un jeune homme dans le métro parisien, mardi soir, lors d’une interpellation.

Sur un court film amateur diffusé sur X (anciennement Twitter) et par le site du quotidien Le Parisien, on voit un jeune homme vêtu d’un pull jaune et d’un pantalon de survêtement noir, debout et dos au mur dans un couloir de métro, recevoir un coup dans l’estomac asséné par un agent du Groupe de protection et de sécurité des réseaux (GPSR) et se tordre de douleur.

L’incident « a eu lieu Gare de l’Est vers 21 h 00 » mardi soir, a indiqué la RATP sur X. « Une enquête est en cours pour comprendre les circonstances de cette interpellation et sur le caractère manifestement inapproprié de la réaction de l’agent », ajoute la régie.

L’agent a déposé plainte

Selon l’agent incriminé, le jeune homme aurait, avant l’épisode filmé, « porté un coup de pied sur un agent, l’aurait insulté, puis menacé de mort avant de le faire chuter sur les valises d’un voyageur », poursuit la RATP en précisant que l’agent a « déposé plainte » et que le jeune homme a été « remis à la police ».

La RATP renvoie vers la police pour connaître l’état de santé du jeune homme.

Le GPSR a pour mission de veiller « à la sécurité des personnes et des biens » et de protéger « les agents de l’entreprise et son patrimoine », indique la régie sur son site. Il emploie quelque 1 000 agents assermentés, autorisés au port d’armes et aux contrôles d’identité.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Sur la « drogue du zombie » TPMP diffuse une séquence trompeuse, l’Arcom saisie

Attentats de Bruxelles : pourquoi Salah Abdeslam échappe à une nouvelle peine de prison à vie

VIDÉO - Jusqu'où ira la hausse du pass Navigo ?