A la RATP, le nouveau PDG Jean Castex promet de «faire mieux»

© Xose Bouzas

Le nouveau PDG de la RATP Jean Castex promet de "faire mieux", et en particulier de rétablir un service de qualité dans un climat social apaisé, dans une interview au Parisien.

Entré en fonction lundi, Jean Castex rappelle ses priorités, déjà présentées lors des auditions préalables à sa nomination au Parlement: "La ponctualité, la sécurité, la propreté, la qualité de l'information... Ce sont pour moi les missions premières du service public de transport".

Il veut avancer dès décembre les négociations annuelles sur les salaires

"Je prends mes fonctions dans un contexte social tendu par la question du pouvoir d'achat, l'inquiétude générée par l'ouverture à la concurrence des bus, les problèmes de ponctualité, etc.", reconnaît-il. Alors que la Régie peine à faire circuler correctement ses métros et bus, affectée notamment par une pénurie de conducteurs et un absentéisme préoccupant, rétablir la situation est pour Jean Castex "un très lourd défi".

"Il nous faut établir un diagnostic afin d'agir sur tous les leviers à notre disposition que sont le recrutement, l'attractivité de l'entreprise, mais aussi le bien-être au travail, comme élément de fidélisation et de lutte contre l'absentéisme", souligne-t-il. Dans l'immédiat, il doit rencontrer les syndicats "dès cette semaine", et répète qu'il veut avancer dès décembre les négociations annuelles sur les salaires.

Sur la réforme des retraites qui toucherait directement les agents de la RATP, la balle est dans le camp du gouv...


Lire la suite sur ParisMatch