RATP : Jean Castex veut se concentrer sur le « cœur de métier »

Jean Castex devrait être nommé à la tête de la RATP.   - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP POOL / EPA
Jean Castex devrait être nommé à la tête de la RATP. - Credit:LUDOVIC MARIN / POOL / AFP POOL / EPA

L'ancien Premier ministre Jean Castex, pressenti pour diriger la RATP, veut se concentrer sur « le cœur de métier » de la Régie en Île-de-France, actuellement confrontée à des difficultés d'exploitation, a-t-il indiqué mardi lors de son oral devant la commission de l'Aménagement du territoire du Sénat. Les ressources humaines sont, selon lui, « le premier sujet qui est sur la table », alors que la RATP peine à faire circuler correctement bus et métros faute de conducteurs, et qu'une grève s'annonce massivement suivie jeudi.

Il se donne trois semaines pour établir un « diagnostic partagé » et « trouver des outils supplémentaires » visant à lutter contre l'absentéisme et accélérer le recrutement, avec un « enjeu de qualité de vie au travail ». « Ma priorité des priorités, c'est le cœur de métier, et le cœur de métier c'est répondre aux attentes des usagers », a souligné Jean Castex, citant la ponctualité, la régularité, la propreté, la sécurité, la lutte contre la fraude, la qualité de l'information donnée aux voyageurs et la modernisation de la billettique.

« Écoute, concertation, proximité »

Il entend en particulier accroître la présence humaine au contact des voyageurs, et « humaniser au maximum [le] service ». « La diversification des activités est importante, elle fait sens, mais en aucune manière elle ne doit nous détourner de notre mission première et fondamentale », a-t-il remarqué, alors que la RATP a multiplié les filiales et a gagné des appels d'offr [...] Lire la suite