"Il rate sa sortie de scène" : Gérard Collomb se prépare à laisser sa chaise de maire après 18 ans à la tête de Lyon

Christophe Vincent

Dans son grand bureau, Gérard Collomb montre un buste d'Edouard Herriot, quarante-sept ans maire de Lyon. "Je le laisse à mon successeur", lâche-t-il, badin. Un successeur ? Ici, beaucoup imaginent un dernier coup de l'animal politique pour se maintenir. Alors, il insiste. "Je ne serai plus maire de Lyon ni président de la métropole, assure-t-il. Ce n'est pas un effacement de la vie politique, je continuerai à siéger, mais il y aura un président de la métropole qui je l'espère sera François-Noël Buffet et un maire de Lyon qui sera Yann Cucherat. Je serai à leurs côtés évidemment de toutes mes forces."

L'ancien ministre a décidé de renoncer à la présidence de la métropole durant l'entre-deux tours des élections municipales. Arrivé largement en tête du premier tour, Grégory Doucet a noué une alliance avec les deux autres forces de gauche présentes. Ce bloc aura face à lui un improbable attelage LREM-LR représenté par Yann Cucherat, poulain désigné de Gérard Collomb. Incertaine à la ville, l'issue du scrutin l'est tout autant à la métropole, où Gérard Collomb s'est rangé derrière le LR François-Noël Buffet pour tenter d'empêcher une victoire de la gauche et des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi