Ratage. Cuba face à une explosion des cas de Covid malgré ses propres vaccins

·1 min de lecture

Le régime communiste de Cuba, qui ne comptait que sur ses propres vaccins, a finalement dû faire appel à la Chine face à la forte augmentation des cas de Covid-19. La rentrée scolaire en présentiel vient d’être annulée au dernier moment.

Cuba doit faire face à une très forte augmentation de la mortalité due au Covid-19 ces dernières semaines. Alors que le régime communiste s’enorgueillit d’avoir élaboré ses propres vaccins, nommés “Abdala” et “Soberana 02”, il a finalement dû lancer un appel à l’aide à la Chine. Laquelle vient de lui livrer des dizaines de milliers de doses de Sinopharm destinées à compléter les produits “autochtones” par un mix de trois doses.

À lire aussi: Tourisme. Le régime cubain vante à la fois ses “plages”, ses “mojitos”… et son “vaccin”

Le nombre de doses livrées par la Chine n’a pas été communiqué, ni si elles ont été payées par l’île qui traverse de graves difficultés économiques et budgétaires.

Le mardi 31 août, le pouvoir annonçait par surprise que la rentrée scolaire du 6 septembre ne se ferait pas en “présentiel” comme prévu. Reprise par Granma, le quotidien officiel du Parti communiste de Cuba (PCC), la ministre de l’Éducation signalait sans autre commentaire :

Nous sommes conscients que les familles cubaines sont très préoccupées par la rentrée.”

Réunion au sommet

L’affaire avait été en fait tranchée la veille, le lundi 30 août, lors d’une réunion au sommet dirigée par le

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles