Rassemblement pro-Fillon au Trocadéro : "Prendre le risque de faire siffler des magistrats n'est pas responsable"

franceinfo
Rassemblement pro-Fillon au Trocadéro : "Prendre le risque de faire siffler des magistrats n'est pas responsable"

Le rassemblement de soutien à François Fillon, organisé dimanche 5 mars, au Trocadéro, à Paris, "est plus qu'une erreur. C'est une faute. L'origine de ce rassemblement est la mise en cause de la justice. [...] Prendre le risque de faire siffler l'action des magistrats n'est pas responsable", a affirmé Sébastien Huyghe, député LR du Nord et soutien de Nicolas Sarkozy durant la primaire, samedi 4 mars sur franceinfo.

franceinfo : Existe-t-il quelque chose qui peut faire arrêter François Fillon ?

Sébastien Huyghe : Il faut qu'il prenne ses responsabilités. L'enjeu c'est la France. Notre pays a été précipité dans l'ornière par François Hollande. Aujourd'hui, les idées de la droite et du centre peuvent nous permettre de retrouver de la croissance, de l'emploi et arrêter les déficits publics. Pour ça, il nous faut un candidat à la présidentielle en capacité de l'emporter. Aujourd'hui, force est de constater que François Fillon n'est plus cette personne. Il doit prendre ses responsabilités et quitter la campagne. Il doit respecter la parole qu'il a donnée aux Français, les yeux dans les yeux, sur le 20 heures de TF1. Il a pris l'engagement, que s'il était mis en examen, il quittait la campagne. Il droit respecter cette parole, sinon il se parjure.

Un comité politique a été demandé pour lundi. Vous avez demandé début février à convoquer un bureau politique très rapidement. Quelle est la différence ?

Le comité politique n'a pas d'existence officielle. Il existe seulement dans le cadre de la campagne. Je souhaite un bureau politique, car c'est l'organe officiel du parti. Il est le seul à avoir la possibilité de prendre des décisions au nom du parti Les Républicains. Il doit se réunir pour déterminer les modalités de désignation d'un nouveau candidat en remplacement de François Fillon.

François Fillon a les parrainages, l'argent, il peut donc continuer ?

Personne ne peut le (...) Lire la suite sur Francetv info

François Fillon : sa candidature déchire son parti
François Fillon va devoir reconstruire une équipe de campagne
Manifestation pro-Fillon au Trocadéro : les Républicains sont divisés
Les Républicains : un comité national fixé au lundi 6 mars
François Fillon : en meeting, le candidat relance son programme politique

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages