Rassemblement interdit dans un parc : à Bruxelles, un poisson d’avril qui dégénère

·1 min de lecture

Ce 1er avril, des milliers de jeunes se sont réunis dans un bois de Bruxelles pour participer à ce qui devait être initialement une fausse boum. Un événement festif interdit en cette période de pandémie qui a vite tourné à l’affrontement.

Tout est parti d’une blague. Il y a environ deux mois, à la surprise générale, des artistes et penseurs anonymes annoncent sur Facebook la création d’un festival dans le très célèbre parc bruxellois du Bois de la Cambre. Son nom : “La Boom”. " 94 Dj’s, 8 stages, 12h de musique non-stop pour contrer les pouvoirs liberticides et nous laisser, nous, artistes de tous horizons, revivre à nouveau le temps d’un instant ", pouvait-on lire sur la page de l’événement, mais également la venue des plus grands DJ du monde comme Calvin Harris, Tiësto ou encore Skrillex. Rien de surprenant à première vue, si notre cerveau oublie le temps d’un instant la pandémie mondiale, les restrictions de libertés et les distanciations sociales.Mais très vite, le canular est découvert. En cause notamment, la date choisie : le 1er Avril 2021. Dans une interview anonyme donnée à la chaîne bruxelloise BX1, les organisateurs expliquent : " [Nous voulions] nous perdre dans ce surréalisme à la belge [...] Un peu d’autodérision dans ce monde en dérision, ça fait du bien. " Sauf que… " la bête est devenue féroce. " A la veille de la date fatidique, sur l’événement Facebook, 18.700 personnes avaient répondu "participe" et 51.100 s’étaient dits intéressés. Alors comme...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Rassemblement interdit dans un parc à Bruxelles : Antigone au Bois de la Cambre ?

"Non-mixité : face aux nouvelles attaques, rassembler les républicains des deux rives est d’une impérieuse nécessité"

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français