Rassemblement étudiant à Sciences Po Bordeaux: nos précisions

BFMTV
·1 min de lecture

BFMTV a diffusé ce jeudi matin un sujet portant sur le hashtag #sciencesporcs et sur la libération de la parole dans plusieurs établissements de Sciences Po. Au cours de ce sujet ont été diffusées des images d'un rassemblement qui s'est tenu mercredi devant l'IEP de Bordeaux.

Ce rassemblement n'était pas dédié à l'origine au sujet des violences sexuelles mais était organisé pour recréer du lien entre les associations et les étudiants fragilisés par la crise du Covid. L'association féministe "Sexprimons-nous" participait notamment à cette manifestation.

Actualité oblige, le sujet des violences sexuelles a émergé dans la discussion entre les différents intervenants. C'est ce qui a été montré dans une séquence de reportage diffusée sur BFMTV. Cette séquence pouvait laisser penser - à tort - que l'objet premier de ce rassemblement était la dénonciation des violences sexuelles et des viols.

Pour rappel, plusieurs Instituts d'Études Politiques (IEP) dont celui de Bordeaux sont dans la tourmente alors que les témoignages se sont multipliés ces derniers jours. Interrogée mercredi soir sur BFMTV, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a réagi aux affaires d'aggressions sexuelles ou de viols subis par plusieurs étudiantes scolarisées dans différents IEP.

"Les établissements, même si les faits se déroulent lors de soirées, des voyages, prennent leur part et souhaitent accompagner leurs étudiants", a-t-elle assuré sur notre antenne.

Article original publié sur BFMTV.com