Un rare tableau de Paul Gauguin vendu 9,5 millions d'euros à Paris

1 / 2

Un rare tableau de Paul Gauguin vendu 9,5 millions d'euros à Paris

La toile de Paul Gauguin "Te Bourao II", une oeuvre rare de la période tahitienne, a été adjugée mardi 9,5 millions d'euros chez Artcurial, "près de deux fois son estimation", a annoncé la maison de ventes parisienne.   

Cette huile sur toile de 1897 fait partie d'un cycle de neuf tableaux réalisés à Tahiti. Évocation probable d'"un paradis perdu avec une nature vierge et une présence très limitée de l'Homme" (un cavalier qui s'en va), "Te Bourao (II)" est le dernier tableau de ce cycle à être encore entre des mains privées. Il a notamment été exposé au MET à New York de 2007 à 2017.

Un contexte polémique

L'enchère, a indiqué Artcurial, a été remportée par un "collectionneur international", qui a précisé que le tableau resterait en France. La période tahitienne de Gauguin, la plus connue du grand public, dont sont issues plusieurs de ses plus belles toiles exposées dans les plus grands musées, est aujourd'hui sous le feu des critiques, en raison des relations qu'aurait eues le peintre avec des filles mineures.

Aucune oeuvre de la période tahitienne de l'artiste n'avait été présentée sur le marché français depuis plus de vingt ans. Le dernier tableau de cette période vendue aux enchères, "Cavalier devant la case", l'a été en 2017 chez Sotheby's à New York pour un montant de 7,5 millions de dollars.

Le record absolu pour une toile de Gauguin remonte à 2006. "L'homme à la hache" avait alors été adjugé 40,3 millions...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi