Rare déplacement de Volodymyr Zelenksy dans le sud de l'Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont les déplacements hors de la capitale Kiev sont rares depuis le début de l'invasion russe, a effectué samedi, pour la première fois, une visite dans la localité de Mykolaïv dans le sud de l'Ukraine.

Sur la route d'Odessa

Une vidéo, diffusée par la présidence ukrainienne, le montre en train d'inspecter un immeuble résidentiel très endommagé et tenir une réunion avec des responsables locaux.

Mykolaïv, ville portuaire et industrielle de près d'un demi-million d'habitants avant la guerre, est toujours sous contrôle ukrainien, mais elle est proche de la région de Kherson, occupée par les Russes. Elle reste une cible de Moscou car elle se trouve sur la route vers Odessa, le plus grand port d'Ukraine, à 130 km au sud-ouest.

Cette visite intervient un jour après qu'une frappe russe a tué deux personnes et en a blessé 20 dans la ville.

Les combats continuent dans le Donbass

Les forces ukrainiennes restent en difficulté dans la région du Donbass, partiellement contrôlée par des séparatistes prorusses depuis 2014. "Les batailles les plus féroces se déroulent près de Severodonetsk", a déclaré le gouverneur de la région orientale de Lougansk, Serguiï Gaïdaï.

"Dans les villages voisins, les combats sont très difficiles - à Toshkivska, Zolote. (Les Russes) essaient de percer mais échouent", a-t-il précisé sur Telegram, en ajoutant : "Nos défenseurs combattent les Russes dans toutes les directions".

La Guerre en Ukraine sur le terrain

Sélection de clichés réalisés par des photojournalistes présents en Ukraine

Le gouverneur a également déclaré que Lyssytchansk - une ville séparée de Severodonetsk par une rivière - était "lourdement bombardée". Les Russes "ne peuvent pas s'en approcher et c'est pourquoi ils ne font que tirer sur la ville avec des frappes aériennes". En cas de prise de contrôle totale de Severodonetsk par les forces russes, Lyssytchansk pourrait être la prochaine cible ; sur place les forces ukrainiennes se préparent aux combats de rue.

L'ONU a jugé vendredi "extrêmement alarmant" la situation humanitaire dans toute l'Ukraine, en particulier dans l'est du Donbass.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles