Un rapport très inquiétant sur l’armée américaine

Les États-Unis pourraient « subir des pertes inacceptables » et perdre une éventuelle guerre contre la Chine ou la Russie selon la Commission sur la stratégie de Défense nationale.

"Les avantages militaires de longue date des États-Unis ont diminué. (…) Les doutes sur la capacité des États-Unis à dissuader et, si nécessaire, à vaincre ses adversaires se sont multipliés" : voici ce que l’on peut lire, entre autres, dans le large rapport de 98 pages publié par la Commission parlementaire sur la stratégie de Défense nationale américaine. Ce rapport alarmant sur les capacités militaires américaines a été rédigé par douze anciens hauts responsables démocrates et républicains, dont Eric Edelman, ancien haut responsable du Pentagone sous George W. Bush, ou l’amiral Gary Roughead, chef des opérations navales sous Bush et Barack Obama.

⋙ Lire aussi Débat : Pour ou contre la création d’une armée européenne ?

"Dysfonctionnements politiques"

Le rapport explique que "les États-Unis ont considérablement affaibli leur propre défense en raison de dysfonctionnements politiques et de décisions prises à la fois par les républicains et les démocrates", pointant du doigt des coupes dans le budget de la Défense "avec des effets préjudiciables sur la taille, la modernisation et l’état de préparation de l’armée". Une remarque faite alors que le budget du Pentagone se monte cette année à 716 milliards de dollars, souligne le New York Times.

"Les forces américaines auront besoin de ressources supplémentaires pour s’entraîner à un niveau de compétence élevé en vue de missions potentielles plus complexes sur le plan technologique que par le passé, en particulier celles qui se concentrent sur les menaces militaires avancées venant de Chine et de Russie", poursuit le rapport. Concernant la Chine et la Russie, les États-Unis pourraient perdre dans le futur une guerre contre ces deux pays et subiraient "des pertes inacceptables" de civils en cas de conflit. L’Iran et la Corée du Nord sont également cités comme des menaces potentielles s’étant renforcées sur le plan militaire ces dernières années.

L’administration Trump "va dans la bonne direction"

La Commission salue au passage

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump va infliger de nouvelles sanctions à la Russie
Occupation, vin, sondages défavorables : Trump démonte Macron sur Twitter
Louvois : l'incroyable gabegie du logiciel de paie de l’armée
Entre 25 et 34 ans, une femme sur cinq dit avoir subi un rapport sexuel forcé ou une tentative
L’armée de l’air belge a choisi de s’équiper en F-35 américains plutôt qu'en Rafale