Rapport sur les soupçons d'emplois fictifs au RN : Marine Le Pen réagit

·2 min de lecture

Marine Le Pen a attaqué le «JDD» sur Twitter, qui a relayé dimanche un rapport mettant en cause la présidente du Rassemblement national dans l'affaire d'emplois fictifs au bénéfice de son parti. 

Un rapport de police synthétisant l'enquête qui vaut à la cheffe de l'extrême droite française, Marine Le Pen, d'être mise en examen pour des soupçons d'emplois fictifs au bénéfice de son parti a été dévoilé par l'hebdomadaire «Journal du Dimanche».

La présidente du parti Rassemblement national (RN) a dénoncé une manoeuvre politique. «Le JDD, organe officiel du pouvoir macroniste, ressort la même sempiternelle affaire des assistants parlementaires, comme à chaque élection», a réagi sur Twitter Marine Le Pen, courroucée de voir cette affaire refaire surface à un mois des élections régionales prévues les 20 et 27 juin.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon le «JDD», il s'agit d'un rapport de 98 pages de l'office anticorruption (OCLCIFF) daté du 15 février, qui synthétise les éléments réunis par l'enquête ouverte en mars 2015 et confiée fin 2016 à des juges d'instruction du pôle financier du tribunal de Paris. Environ 25 élus et assistants du RN, dont la présidente Marine Le Pen, son père Jean-Marie Le Pen et de hauts dirigeants, sont mis en examen pour «détournements de fonds publics» ou recel de ce délit.

Un "système de détournement" des enveloppes allouées par l'UE à chaque député"

Les magistrats soupçonnent le RN d'avoir «de manière concertée et délibérée» mis en place un «système de détournement» des enveloppes allouées par l'UE à chaque député pour rémunérer des collaborateurs parlementaires (21.000 euros mensuels). Ces collaborateurs auraient travaillé en réalité pour(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles