Un rapport souligne les bénéfices climatiques et économiques des renouvelables en France

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le développement des énergies renouvelables en France s'est traduit par d'importants avantages climatiques et économiques, qui devraient continuer à se matérialiser ces prochaines années, selon un rapport publié mercredi par l'Ademe. "Le développement des EnR&R (énergies renouvelables et de récupération) en France entre 2000 et 2019 a permis d'éviter la consommation de 1.468 TWhep (térawatt-heures d'énergie primaire) de combustibles fossiles, en France et en Europe, soit l'équivalent de plus de 910 millions de barils de pétrole en cumulé", indique ce rapport commandé par l'agence de la transition écologique.

Ce développement a ainsi permis d'éviter l'équivalent de 426 millions de tonnes d'équivalent CO2. Autre avantage, financier cette fois : une économie de "22 milliards d'euros sur la facture énergétique française liées aux importations de combustibles fossiles". Cette publication intervient alors que l'essor des renouvelables est parfois critiqué, notamment pour l'empreinte de l'éolien sur les paysages. La candidate d'extrême droite et finaliste de l'élection présidentielleMarine Le Pen proposait un "moratoire" sur la construction de toute nouvelle éolienne et d'engager leur démantèlement progressif.

"Intérêt majeur" du développement des renouvelables

L'étude conclut pour sa part à "l'intérêt majeur" du développement des renouvelables pour réduire les importations d'énergies fossiles, une thématique aujourd'hui d'actualité avec l'urgence climatique, mais aussi le souha...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles