Rapport du Sénat sur Lubrizol : "C’est un peu de l’esbroufe" pour "essayer d'exister" médiatiquement, juge le député LREM Damien Adam

franceinfo

"Le Sénat est dans son rôle de contre-pouvoir" mais "c’est un peu de l’esbroufe", observe le député La République en Marche de Seine-Maritime Damien Adam, jeudi 4 juin sur franceinfo. Le rapporteur de la mission d’information "Lubrizol" de l’Assemblée nationale ne partage pas les conclusions du rapport de la commission d’enquête du Sénat. Ce rapport reproche au ministère de la Santé de ne pas avoir lancé d’enquête d’ampleur, neuf mois après l’incendie de l’usine de Rouen, au ministère de l’Agriculture et au ministère de l’Environnement, qui est chargé d’inspecter les usines Seveso, d’avoir autorisé la remise en vente des produits agricoles.

franceinfo : Êtes-vous d’accord avec les sénateurs quand ils distribuent les mauvais points au gouvernement ?

Damien Adam : Je pense que le Sénat est dans son rôle de contre-pouvoir, il souhaite affirmer son indépendance, donc il est critique. Mais quand on regarde dans le détail les différents points qu’il met en avant, je trouve qu'ils y vont un peu fort. Par exemple, sur le suivi sanitaire, ce qu'ils racontent, c'est un peu faux, si vous me permettez d'être aussi cash, puisque le suivi sanitaire à long terme prend bien en considération ce qu’ils évoquent dans leur rapport. Donc, je trouve que c'est un peu de l’esbroufe, quand on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi