Le rapport Gallois ignore la high-tech : internet cité une seule et unique fois

Le seul et unique passage où Internet est cité dans ce rapport. Si les occurrences « technologie » et « technologique » sont présentes sur 11 pages du rapport, notamment vis-à-vis des « technologies génériques », d'autres termes sont à peine évoqués dans ce rapport. Certains sont même totalement ignorés. Voici notre bilan selon le nombre de fois où apparaît chaque mot :- Numérique : 5 fois- Informatique : 2 fois- Haute technologie : 2 fois- Application : 2 fois (mais sans rapport aucun avec les logiciels)- Internet : 1 fois- Cyber : 1 fois (pour cyber-attaques)- Robot : 1 fois (pour robotisation)- Électronique : 1 fois (pour micro-électronique)- Nanotechnologie : 1 fois- Logiciel/Software : 0 fois- Matériel/Hardware : 0 fois- Web : 0 fois- PC/Ordinateur : 0 fois - Données : 0 fois (hors notes de pages, sans rapport avec les données informatiques)- Domotique : 0 foisLe rapport insiste sur la structure des entreprises, l'investissement, l'innovation, l'énergie, l'industrie, les PME et les charges sociales. Il est certes compréhensible que tous les sujets ne soient pas abordés ou tout du moins qu'ils soient dilués dans d'autres domaines plus vastes cités dans le rapport. Néanmoins, dès lors que ce dernier accorde une importance non négligeable à l'emploi, il est tout de même surprenant que les domaines liés à la high-tech soient aussi peu abordés et mis en avant, alors qu'ils représentent les emplois de demain. Notez que l'Hadopi est elle aussi ignorée. Remarquez tout de même que la 19ème proposition du rapport tend à empêcher le rachat d'entreprises technologiques par des étrangers, et que la 20ème proposition invite à donner au CGI (Commissariat général à l'Investissement) « la mission de porter trois priorités techniques et industrielles : (1) les technologies génériques, (2) la santé et l'économie du vivant et (3) la transition énergétique. » Cela n'en reste pas moins faible et imprécis.

Retrouvez cet article sur PCInpact.com

Le rapport Gallois ignore la high-tech : internet cité une seule et unique fois

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.