Quel rapport entre votre smartphone et la bombe atomique ? Par Régis Debray

*

Cet article est à retrouver dans le "Carnet des médiologues", où vous pourrez retrouver Régis Debray et sa bande chaque semaine.

Quel rapport entre votre smartphone et la bombe atomique ? Inutile de se gratter la tête, il saute aux yeux. Ce sont deux outils de démocratisation, l’un de la puissance, l’autre du savoir. Le gadget est portable, le missile, plus difficilement. Mais malgré la différence de volume, ils ont l’un et l’autre la vertu de rendre égal ce qui ne l’est pas. Ils comblent les distances protocolaires séparant l’un, le savant de l’inculte, l’autre, le fort du faible. Le PNB de la Corée du Nord est cinq cent fois inférieur à celui des États-Unis, mais M. Kim Il Jung a la Bombe en sorte que M. Trump se déplace pour lui serrer cordialement la main. Le nucléaire met le petit sur le même pied que le gros. On négocie donnant-donnant. Valéry avait compris depuis longtemps cette affaire en évoquant dans ses Regards sur le monde actuel « l’égalisation technique croissante des peuples ». En remarquant que l’Europe allait bientôt perdre de ce fait sa prééminence sur « les peuples les moins avancés », les bidules innovants comme les systèmes d’armes ayant une fâcheuse tendance à échapper à leurs inventeurs pour se faufiler partout. C’était pronostiqué en 1930.

Je me demande si la technophobie largement répandue dans nos élites intellectuelles n’est pas due à cette outrageante mise à niveau des compétences

Lire la suite