Le rappeur Young Thug arrêté par le FBI

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Young Thug pris en photo le 17 mars 2022 à Austin (Texas). (Photo: Amy E. Price via Getty Images)
Young Thug pris en photo le 17 mars 2022 à Austin (Texas). (Photo: Amy E. Price via Getty Images)

Young Thug pris en photo le 17 mars 2022 à Austin (Texas). (Photo: Amy E. Price via Getty Images)

ÉTATS-UNIS - Young Thug dans de sales draps. D’après les informations de la chaîne américaine WSB-TV publiée ce lundi 9 mai dans la soirée, le rappeur originaire d’Atlanta, son acolyte Gunna et 26 autres personnes de son label YSL Records ont été arrêtés par le FBI.

La raison? Les deux stars du rap sont soupçonnées d’avoir participé à des activités criminelles et sont visées par 56 chefs d’accusation, dont vol à main armée et meurtre.

Selon Michael Seiden, journaliste de WSB-TV, qui a eu accès aux 88 pages de l’acte d’accusation, Young Thug et Gunna auraient violé la loi R.I.C.O. (Racketeer Influenced Corrupt Organizations). Adoptée en 1970, cette loi fédérale est très importante outre-Atlantique. Elle vise à lutter contre le crime organisé et permet d’engager des poursuites ainsi que d’infliger des sanctions civiles pour toute activité liée aux gangs.

“Nous battre jusqu’à ma dernière goutte de sang pour l’innocenter”

Ce n’est pas tout, puisque d’après le reporter, Young Thug aurait tout bonnement fondé le gang YSL, affilié aux Bloods (célèbre gang de rue américain). L’interprète de With That aurait ainsi commandité plusieurs tentatives de meurtre, notamment celles de YFN Lucci, un rappeur rival, lui aussi natif d’Atlanta.

“Les procureurs allèguent que deux membres d’YSL, Christian Eppinger et Antonio Sumlin, ont tenté d’obtenir la permission de Young Thug afin de réaliser une deuxième tentative de meurtre sur YFN Lucci pendant qu’il était emprisonné dans le comté de Fulton”, a écrit Michael Seiden sur son compte Twitter.

Brian Steel, l’avocat de l’artiste a rapidement réagi, affirmant que son client “n’avait commis aucun crime”. “Nous nous battrons jusqu’à ma dernière goutte de sang pour l’innocenter”, a-t-il confié à WSB-TV. Young Thug, placé en détention, doit être comparaître une première fois devant le tribunal ce mardi.

À voir également sur Le HuffPost: Les musiques d’Ennio Morricone, instrus favorites... des rappeurs

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles