Le rappeur Népal est mort, il avait 24 ans

C'est une cruelle semaine. Après le décès d'Eric Moréna, inoubliable interprète du titre Oh ! Mon Bateau, et la mort de Fred Mella, dernier des Compagnons de la Chanson, tous deux disparus ce samedi 16 novembre, le monde de la musique est de nouveau en deuil. Ce mercredi 20 novembre, la famille et les amis du rappeur Népal ont annoncé que le jeune homme est mort samedi 9 novembre dernier. Figure montante de la scène rap, Clément Di Fiore, de son vrai nom, était âgé de 24 ans. Il aurait dû fêter ses 25 ans il y a deux jours.

C'est à travers un émouvant message posté sur le compte Instagram et les réseaux sociaux de l’artiste que les proches de Népal ont fait savoir la triste nouvelle : "Notre inspiration, notre fils, notre frère, notre ami, nous a quitté le samedi 9 novembre 2019 à Paris. Ni les mots ni ce communiqué ne peuvent exprimer la tristesse que nous ressentons aujourd'hui. Son oeuvre continuera à délivrer son message et à le faire exister dans nos coeurs et dans nos vies." Ils n'ont toutefois pas tenu à préciser les circonstances et les causes du décès du rappeur.

Népal formait avec Doum's le groupe 2Fingz. Il était aussi le co-fondateur de la 75è Session, un collectif de rappeurs. Mais l'artiste composait et performait aussi en solo. Il travaillait sur son premier album intitulé Adios Bahamas, qu'il venait de finaliser selon ses proches. Ces derniers ont d'ailleurs décidé de sortir cet opus comme prévu le 10 janvier 2020, "afin de respecter sa volonté et sa vision artistique".

Retrouvez cet article sur GALA